Récupération de données en salle blanche

Récupération de données en salle blanche

Salle blanche de Recoveo

Une salle propre ou salle blanche est un espace clos dans lequel on contrôle et maîtrise la concentration des particules en suspension dans l'air via un flux laminaire de façon à minimiser la production et la rétention des particules à l'intérieur de la pièce.

L'avancée technologique a obligé les acteurs de la micro-électronique à travailler en salle propre, du fait d'une finesse de gravure de plus en plus réduite.

Une salle propre est un avantage significatif car elle permet de maximiser les chances de réussite d'une intervention sur un disque dur. Cependant elle présente aussi un coût financier (matériel spécifique, entretien...) et en terme de temps de travail (une intervention en salle blanche est en moyenne 6 fois plus longue que si l'opération était effectuée hors salle blanche).

Classification et apport d'une salle blanche

Nous sommes équipés d'une salle propre ISO 5 classe 100 qui permet d'avoir une concentration maximale de moins de 100 particules de 0,3µm par pied³ (environ 28 litres).

A titre de comparaison, les particules inférieures à 50 µm sont invisibles à l'oeil nu et une personne immobile et sans tenue adaptée émet 100 000 particules.

Ainsi, vos disques sont réparés dans les meilleures conditions et la récupération de données est optimale.

La figure ci-dessous démontre l'importance de l'utilisation d'une salle blanche pour la réparation des disques durs : la moindre particule sur le plateau peut entraîner un "Head-Crash" (les têtes entrent en contact avec le plateau et l'endommagent).

Particules de poussière

Notre salle blanche est auditée par un organisme indépendant.
Le certificat pdf remis nous permet de valider notre outil de travail.