N'ouvrez pas votre disque dur hors salle blanche !

N'ouvrez pas votre disque dur hors salle blanche !

Ils ont cru bien faire en ouvrant leur disque dur, bien mal leur a pris !

1 Les pires cas !

Traces de doigt sur disque dur
Traces de doigts
  • Le bricoleur du dimanche : Un client dont le disque dur claque achète un disque de même marque chez son revendeur informatique et échange les 3 plateaux du disques dans le nouveau.
    Résultat : plateaux endommagés, données irrécupérables, 2 disques durs HS et plus de garantie.
     
  • Goldfinger : A l'ouverture en salle blanche, nous constatons que le client a voulu faire tourner les plateaux avec ses doigts : multiples traces de doigts et poussières visibles à l'oeil nu.
    Résultat : plateaux souillés, données irrécupérables.
     
  • Têtes de lecture de disque dur endommagées
    Têtes endommagées
    Dans la série Mythes et Légendes : Le client met son disque dur au congélateur pendant une semaine après avoir lu sur Internet que cette opération ressuscitait les disques durs.
    Résultat : carte contrôleur endommagée par la condensation.
     
  • Le mécano : Un client ouvre son disque dur et imbibe le moteur d'huile lubrifiante !
    Résultat : plateaux souillés, données irrécupérables.
     
  • Le voyageur : Un client ouvre son disque dur et le laisse 15 minutes en fonctionnement à l'air libre. Il repose le capot sans le visser et laisse le disque dans son garage pendant plus d'un mois (voyage à l'étranger).
    Résultat : plateaux contaminés par la poussière, données irrécupérables.

2 Les précautionneux

Conscients du risque d'une ouverture hors salle blanche, certains clients prennent de multiples précautions, souvent inutiles.

ex. Un client pense que les têtes de lectures du disque sont endommagées. Il ouvre donc son disque dur sous un cubiténaire, opération inutile car le principe d'une salle blanche est le flux laminaire, c'est-à-dire un flux d'air filtré et dirigé pour éviter la rétention des particules dans l'air, ce qui n'est pas le cas d'un cubiténaire. Finalement, il se rend vite compte de l'inutilité de l'opération (ouvrir pour voir ??) et de la fragilité du mécanisme. Il referme alors le disque dur.

La récupération de données est de qualité très médiocre (partialité et fichiers corrompus) car les plateaux ont été contaminés par des particules de poussière qui rendent certaines zones illisibles.

Attention aux disques ayant déjà subi une manipulation
Attention à la contamination visible des plateaux (petites particules, traces de doigts) et à la contamination invisible.
 

3 Nos conseils

Nous comprenons votre curiosité. C'est pourquoi nous vous conseillons d'ouvrir un vieux disque avant d'ouvrir le disque dur contenant des données importantes.

Vous comprendrez vite qu'il est inutile de prendre des risques pour vos précieuses données.

4 Pour les curieux

Plateaux d'un disque dur
Les plateaux d'un disque dur
Têtes de lecture d'un disque dur
Les têtes d'un disque dur