Récupération de données sur SSD avec application TRIM

Publiée le 08/03/2019

La commande TRIM est le sésame qui permet de limiter l’usure et surtout la perte de performances dans le temps des disques SSD qui sont de plus en plus présent dans les ordinateurs.
 

Pourquoi la fonction TRIM sur SSD ?

Le contrôleur du SSD essaie d’uniformiser l’usure de la mémoire flash en déplaçant les données sur des secteurs peu usés, pour éviter qu’une cellule ne tombe en panne parce qu’elle a été trop écrite.
La fonction TRIM intervient lors de cette uniformisation de l’usure tout en limitant le nombre de lecture et d’écriture.
La commande TRIM n’empêche pas l’usure du SSD, mais elle permet de la limiter, et elle évite surtout la perte de performances. Elle a cependant un réel impact négatif sur la récupération de données.
La commande TRIM est supportée par les systèmes d’exploitation récents (Windows 7 et postérieurs, (donc la majorité des ordinateurs sortis d’usine équipés de SSD).
La grande majorité des constructeurs de SSD utilisent des contrôleurs qui gèrent le TRIM de façon native, parfois avec des versions de firmware modifiées.
 

TRIM et récupération de données

La commande TRIM pose quelques problèmes dans le cas d'un montage en RAID : pour qu'elle soit utilisable, il faut que le contrôleur RAID soit capable de la gérer, ce qui est loin d'être le cas généralement.
Si vous utilisez un SSD et un système d'exploitation supportant le TRIM, il faudra également être particulièrement attentif à la sauvegarde de vos données : en cas d'effacement accidentel de fichiers, le fait d'avoir envoyé la commande TRIM les rend définitivement irrécupérables car cette fonction efface complétement les données.
Cette fonction TRIM rend la récupération logicielle impossible !
Les mauvaises manipulations sur des SSD (effacements, formatages, réinstallations) laissent très peu de marge de manœuvre à la récupération de données à cause des fonctionnalités intégrées aux SSD modernes (TRIM et Garbage collector) qui effacent physiquement les secteurs de données de manière assez rapide.
De plus, les logiciels de récupération de données qui sont généralement très efficaces sur des disques durs donnent des résultats bien plus mauvais sur SSD : fichiers non retrouvés ou fichiers retrouvés mais HS.
 

Garbage collector

Il existe d’autres techniques destinées à assurer un fonctionnement optimal d’un SSD, dont le Garbage Collector. Il s’agit d’un algorithme permettant d’optimiser les performances en écriture en profitant des périodes de faible activité du système en réorganisant les données de façon à optimiser les écritures futures.
Le Garbage Collector permet de limiter les pertes de performances dans le temps, même sans utiliser le TRIM, tandis que l'association du TRIM et du Garbage Collector permet d'obtenir des gains importants, le TRIM permettant au Garbage Collector d'avoir à sa disposition bien plus de pages effaçables.

Pour en savoir plus sur la fiabilité des SSD, c'est ici !