Récupération sur NAS Synology en moins de 24 heures !

Publiée le 01/03/2019

Problématique client

Nous avons reçu à 14 heures l’appel d’un client grand compte de la région lyonnaise en panne avec un NAS Synology DS1515+ qui comporte 5 disques Western Digital Red 1To. Ce NAS héberge 9 machines virtuelles VMWare qui sont utilisées par différents sites de production fortement impactés par la perte de donnée.
C’est une urgence ! De par la proximité du laboratoire, le client apporte son support au laboratoire de Roanne dans l’après-midi. Le NAS est donc traité en offre d’astreinte et il bénéficie de ce fait d’une équipe dédiée afin d’extraire les données au plus vite.
 
 

Moyens mis en œuvre pour récupérer les données

Le process classique de réception des supports est mis en place.  Le diagnostic des disques ne révèle aucun problème majeur. Néanmoins, les 5 disques sont dupliqués avec nos outils professionnels dédiés (gestion d’erreurs, gestion on/off) pour travailler à partir de clones.
La difficulté est de retrouver le paramétrage du NAS car il faut comprendre comment les données du client qui sont encapsulées dans des machines virtuelles sont entrelacées entre plusieurs disques (travail habituel RAID).
La récupération est d’autant plus complexe que le Synology utilise un système de thin provisioning (allocation fine et dynamique) qui demande un assemblage manuel.
Les techniciens utilisent notre outil d’analyse maison RAIDtool pour comprendre de quelle manière les données sont organisées et ensuite réassembler les différentes composantes :

  • Paramétrage du RAID 5 (ordre, parité, taille de stripes…) et vérification du système de fichier hôte ext4
  • Assemblage manuel des volumes dynamiques (Thin provisionning)
  • Analyse et montage du système de fichiers VMFS
  • Montage et exploration des machines virtuelles pour contrôler les fichiers

 
 

Résultat

Vers 23 heures, les techniciens ont pu s’assurer de leurs paramètres et mettre en place d’un listing des fichiers récupérables sur notre outil Diagview pour rassurer le client.
L’extraction des VM (fichiers vmdk, vmx) est lancée pendant la nuit sur un disque externe de 4To.
Les clients est venu chercher ses données avant midi pour les remettre rapidement en service auprès de ses utilisateurs bloqués.
Résultat : récupération complète en moins de 24 heures !