La récupération des données après un incendie

Les incendies occasionnent des dommages «physiques» importants sur les supports comme les disques durs ou les SSD. Il faut donc d'abord remettre le disque  en état avant même de pouvoir lancer la récupération de données.

L'équipe du laboratoire Recoveo va d'abord vérifier l’état des plateaux du disque dur avant d'estimer les chances de récupération. Nos techniciens vont ensuite procéder à un nettoyage de l'extérieur du disque puis à un nettoyage des composants internes en salle blancheIls pourront ensuite intervenir sur la partie mécanique (éventuellement changer des composants) et extraire les données.

A savoir : si l’étiquette n’est plus lisible ou si la carte située derrière le disque dur est fondue, les possibilités de récupération des données sont fortement compromises.

Attention : n'essayez surtout pas d’ouvrir les disques durs pour vérifier l’état des plateaux, par vous-même. Une salle blanche est absolument indispensable pour effectuer cette opération délicate et ainsi éviter toute contamination par la poussière. Avant de nous appeler, pensez à vérifier l'état des étiquettes (sont-elles visibles ou pas ?), de la carte électronique (noircie, fondue…) et du boîtier du disque.

Les causes de pertes de données suite à un incendie : 

  • Un court-circuit résultant de la combustion de la carte électronique
  • Un dépôt de suie
  • Une démagnétisation de l’aimant
  • Une fonte du connecteur des têtes de lecture
  • Une perte totale des données