FAQ

1 .

L'OS reconnaît le disque, mais pas le logiciel Recoveo Récupérateur de données. Que faire ensuite ?

Assurez-vous que le logiciel est lancé en utilisant un compte d'utilisateur Administrateur local (c'est nécessaire pour l'accès aux disques physiques).

Si d'autres disques (sauf celui recherché) sont détectés, cela peut indiquer un problème sur le secteur 0 du disque. Dans ce cas-là, vous pouvez accéder au disque en utilisant le module gratuit "Read-It-Once"


2 .

Le disque externe n'a pas été reconnu, que faire ?

Vérifiez la connexion via le câble de données et s'il y a assez de puissance électrique pour lire le disque (par ex. les disques 3.5' ne peuvent pas être alimentés via l'USB). Pour que le logiciel puisse détecter le disque, assurez-vous que l'OS est en mesure de reconnaître le disque en tant qu'appareil.

Dans Windows : faites un clic droit sur "Poste de travail/Ordinateur" et sélectionnez "Gérer". Allez dans "Stockage" et "Gestion des disques". Assurez-vous que le disque est listé.

Dans Linux et Mac OS il existe l' "utilitaire de disque" dans la section d'applications systèmes qui peut être utilisé pour retrouver la même information.

Important : si vous avez raccordé le disque depuis un autre OS à un ordinateur Windows, il est possible qu'il puisse demander l' "activation de disques". Déclinez cela de manière à éviter une éventuelle perte de données.


3 .

Il y a des secteurs défectueux. Comment lire les données ?

Si les données ont de la valeur, il est préférable de contacter directement le laboratoire de récupération de données Recoveo qui dispose d'outils spécifiques permettant une lecture approfondie de votre support. En continuant à le solliciter, vous prenez le risque d'endommager et ce de manière irréversible les données qu'il contient. Malgré tout, si les données ont peu de valeur, vous pouvez utiliser le logiciel pour tenter une récupération de données.

S'il y a des erreurs dans le système de fichiers, nous vous recommandons d'utiliser les outils de reconstruction de système de fichiers du logiciel. Dans tous les cas, nous vous conseillons fortement d'accéder aux données d'un disque comportant des erreurs uniquement via le module gratuit 'Read-It-Once'.


4 .

Le fichier d'image disque est réparti en plusieurs fragments. Comment accéder aux données ?

L'image de disque entière peut être assemblée depuis des fragments en utilisant le plugin gratuit RAID Access - le module Autospan ou via le créateur de RAID (span mode).

5 .

Les données stockées sur un RAID logiciel/matériel ne sont pas reconnu par l'OS. Comment accéder aux données ?

Le logiciel Recoveo Récupération de données supporte la reconstruction de RAID virtuel et utilise ce type de RAID comme stockage virtuel pour accéder aux données.

6 .

Le disque dynamique Windows n'a pas été reconnu par le logiciel. Quel est le problème ?

Le logiciel définira probablement le disque dynamique complexe (par ex. span, stripe, RAID 5, etc.). Le logiciel n'assemble pas les RAIDs automatiquement. Si un tel RAID est monté par Windows en tant que volume, vous pouvez l'ouvrir comme un "appareil de stockage" en spécifiant son point de montage (Chemin d'accès NTFS ou lettre du disque suivie par ":").

7 .

Comment identifier la partition dans le logiciel ?

Trouvez le disque et le système de fichiers d'une taille spécifique. Dans tous les cas, vous pouvez ouvrir le système de fichiers dans l'Exploreur et le vérifier par les dossiers/fichiers qu'il contient.

8 .

Supporte t-il le XFS ?

Ces renseignements sont disponibles dans la spécification du logiciel. Vous pouvez également vérifier si votre système de fichiers est reconnu grâce à la version d'essai.

9 .

Quel système de fichiers est présent sur mon support de stockage ?

Si le système de fichiers est supporté par le logiciel Recoveo Récupérateur de données, il sera affiché en tant que 'NTFS partition (sector 2048, 40 GB)' par exemple. Ici 'NTFS' est le type du système de fichiers.

10 .

Le logiciel modifie-t-il les données sur les disques sources ?

Les disques sources sont ouverts en lecture seule ce qui empêche le logiciel de modifier les données. Cependant, la version Spécialiste du logiciel contient des outils pour la modification de données, via par exemple l'éditeur hexadécimal. Toute utilisation incorrecte de ces outils peut mener à la perte définitive des données.