Le retour de la bande magnétique

Publiée le 16/11/2018

On la croyait disparue. Restée au temps des dinosaures. Mais il faut savoir que la bande magnétique n’a jamais cessé d’être utilisée notamment pour la sauvegarde et l’archivage. Elle est d’ailleurs le support  d’archives idéal !

 

Un besoin de stockage toujours plus grand !

En effet, la plupart des données et informations sont aujourd’hui dématérialisées et certaines entreprises doivent conserver bien souvent des documents dans le temps (obligations légales, historisation & archivage…). L’utilisation de disques durs pour cet usage précis reste complexe et chers. Des études montrent en effet que la quantité de données enregistrées s’enrichie de 30 à 40% par an, or la capacité des disques durs augmente de moins de la moitié, ce qui pose problème.
La bande magnétique a même énormément progressé passant de 1,1 mégaoctet pour la première bande magnétique commercialisée dans les années 1950, à plusieurs téraoctets aujourd’hui ! Et ce n’est pas fini : IBM et Sony ont développé l’an dernier une cassette magnétique pouvant stocker 330To.
En comparaison, les meilleurs disques durs peuvent contenir au maximum 15To (Western Digital fonctionnant avec de l’hélium ), et les SSD 100To


























Disques durs et bandes magnétiques 

Disques durs et bandes magnétiques ont les mêmes mécanismes physiques de base pour stocker des données et leurs évolutions sont similaires « plus dense, plus rapide, moins cher ».  Mais tandis que le disque dur atteint ses limites de taille et d’enregistrement, la bande magnétique a quant à elle de nombreuses perspectives d’évolution. Et ses capacités de stockage augmentent d’environ 33% par an…  Cette évolution devrait se poursuivre et l’on devrait atteindre voire dépasser 2880 To (soit 2.8 Pb – 220Gb par inch²) d’ici 2028 ! 
 


DLT ou LTO ?

Parmi les cassettes magnétiques, il existe plusieurs technologies notamment les deux principales :

  • Digital Linear Tape

Inventée par Digital Equipment Corporation en 1984, cette technique a été rachetée par Quantum Corporation en 1994.Une variante à plus haute capacité a été développée par la suite sous le nom de Super DLT (SDLT). 
Depuis 2005, les deux gammes sont appelées DLT-S et DLT-V.
 

  • Linear Tape-Open

Lancé en 2000, LTO est devenu en quelques années le premier format sur le marché des bandes et lecteurs de bande moyenne gamme – passant de la position de nouveau-venu à celle de challenger, puis de leader du marché. Elles sont fabriquées par IBM, HP et Quantum notamment.
Nous en sommes aujourd’hui à la norme LTO-8: 2018, avec une capacité de 30 To, et des débits de 360 Mo/s (un peu plus d’un To par heure) La durée de vie du média est estimée à 30 ans et 20000 chargements/déchargements.
 
On retrouve également d’autres formats comme les bandes DDS (Dell principalement) ou DAT (Sony dans la plupart des cas) par exemple.

 

Avantages et inconvénients de la bande magnétique

Les avantages de la bande magnétique :

  • Plus économe en énergie
  • Extrêmement fiable
  • Très sécurisé de par sa nature hors ligne
  • Stockage très économique et très grande capacité


Le seul inconvénient est sa lenteur de lecture, c’est pour cela qu’il s’agit du support idéal pour les archives que l’on consulte peu.
 
La bande magnétique une technique ancienne mais avec un avenir certain !

Un problème sur une bande magnétique ? N’hésitez pas à faire appel à nos services !