Claquement des têtes de lecture

Claquement ou "clac-clac" des têtes de lectures

Le « claquement » des têtes de lecture est une panne informatique qui survient lorsqu’une zone d’un disque dur ne peut pas être lue et que les têtes sont obligées de revenir au même point, produisant au passage un bruit caractéristique et répété. Loin d’être anodin, ce type de problème mécanique peut causer des pertes de données importantes, et nécessite une intervention rapide. Il est conseillé d’éteindre aussitôt l’ordinateur et de le mettre à l’abri d’un nouveau choc.

Ce phénomène peut avoir plusieurs origines, le claquement de tête survenant notamment lorsque le circuit intégré du disque dur (le PCB) est endommagé, lorsque les têtes de lecture/écriture ne fonctionnent plus ou en cas de corruption ou de rayures présentes sur une partie du disque dur. Dans chaque cas de figure, une récupération partielle ou totale des données est possible, à condition d’être effectuée par un laboratoire expérimenté dans un environnement approprié et avec des outils adaptés.

  • Dans le premier cas, la récupération de données passe par un changement du PCB par un modèle identique puis une reprogrammation du Firmware.
  • Dans le second cas, il convient de changer le bloc de têtes de lecture, ce qui nécessite un passage obligatoire en salle blanche pour éviter la contamination du disque par les poussières.
  • Dans le troisième cas, il est souvent nécessaire d’effectuer un changement de PCB et du bloc de têtes de lecture afin de pouvoir lire et récupérer les données qui sont présentes sur les parties non rayées (et donc lisibles) du disque dur.

Disques dur qui claque ? Astuces

Un disque dur qui claque, des grincements ou toutes autres bruits provenant de votre disque dur pourrait indiquer que celui-ci est en fin de vie.

C’est surement vos têtes de lectures qui sont HS. Il y a des chances pour que votre disque dur ne soit plus reconnu pas votre ordinateur incessamment sous peu. (si ce n’est pas déjà le cas)

En général, les disques durs sont quasiment silencieux, mais il peut arriver qu’ils émettent certains bruits comme des cliquetis un peu sourd quand ils allument ou quand on les éteint, ce qui est tout à fait normal la plupart du temps. Comme le bruit du Modem de l’époque, mais je parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.

Par contre, si vous commencez à entendre des bruits occasionnels ou des bruits que vous n’avez jamais entendus auparavant – comme des grincements, des vibrations ou des sortent de cris de chats un peu stridents, bref, des trucs par normaux – votre disque dur est peut-être défaillant ou malade.

Si vous voulez en savoir un peu plus sur les bruits anormaux, vous pouvez visiter le site Datacent (attention il est complètement en anglais) mais il propose quelques exemples de sons de disques durs défaillants qui pourraient ressembler à ce que vous entendez.

Les étapes ci-dessous vous aideront à comprendre si c’est vraiment votre disque dur qui est en cause et, si c’est bien lui le fautif, ce que vous allez devoir faire avant que toutes vos précieuses données ne disparaissent pour de bon, que ce soit vos photos de vacances ou vos vidéos secrètes, je sais que vous n’avez envie de rien perdre.

Que faire lorsque votre disque dur fait du bruit

S’assurer de la provenance du bruit

Il va falloir vous assurer que les bruits proviennent bien du disque dur et pas d’un autre matériel. Par exemple, si vous débranchez le câble d’alimentation et SATA du disque dur mais que vous entendez toujours le bruit lorsque vous démarrez l’ordinateur, il va falloir se poser des questions, et les bonnes, car le disque dur n’est à priori pas la source des bruits, sauf s’il est possédé.

Essayez donc différents scénarios pour vous assurer de la source du bruit. Si le bruit revient uniquement lorsque vous branchez le disque dur, vous avez la réponse

Utiliser un logiciel de diagnostic

Si vous êtes certain que le disque dur lui-même est défectueux, exécutez un logiciel gratuit de diagnostic du disque dur, si vous n’en avez pas un d’installé sur votre ordinateur, ça se trouve rapidement avec Google, n’ayez crainte.

Lorsque vous exécutez un logiciel de diagnostic, il est préférable de fermer tous les autres programmes et de débrancher tous les autres lecteurs ou périphériques que vous ne testez pas, comme ça on est sûr que les résultats ne sont pas faussés et qu’il y a pas eu d’interférence.

Au mieux, le logiciel de diagnostic ne marquera que les zones défaillantes du disque dur comme “mauvaises” et empêchera l’ordinateur de les utiliser à l’avenir. Il ne réparera pas vraiment un disque dur qui est physiquement, ce n’est donc pas la meilleure solution sur le long terme. C’est un peu comme si vous faire le ménage et mettre toutes les poussières sous le paillasson quoi.

Effectuer des sauvegardes (notamment dans le cloud)

Si les corrections apportées par le logiciel de diagnostic ne réparent pas le problème du bruit du disque dur, je vous conseille de faire très rapidement une sauvegarde et de remplacer votre disque dur.

D’ailleurs même si le logiciel de diagnostic a parmis de corriger les différents bruits, je vous conseille également de faire une sauvegarde car il y a quand même des risques que les bruits reprennent et qu’il tombe en panne sans crier gare jusqu’au point même de devenir complètement inutilisable.

Vous l’aurez compris, quand un disque dur commence à faire des bruits bizarre, la solution à préconiser sur le long terme consiste à effectuer une sauvegarde de vos données et à remplacer le disque dur.

Cependant, dans les rares cas où un disque dur est bruyant uniquement lorsque vous accédez à certaines données sur votre disque, il se peut que ce soient les secteurs spécifiques qui soient en panne – un problème que certains logiciels de diagnostic peuvent réparer.

Allons un peu plus loin sur le dépannage du bruit du disque dur (si vous voulez bien hein)

Comme il n’y a pas de bon moyen de réparer un disque dur défaillant, il va être très important de protéger vos données en effectuant des sauvegardes régulières. Avec une sauvegarde journalière, la récupération d’un disque dur défaillant est aussi simple que l’installation d’un nouveau disque et la restauration de vos données.

La meilleure façon de sauvegarder vos données est de recourir à un service de sauvegarde en ligne, car vos fichiers sont conservés dans un cloud et sont moins susceptibles d’être perdus ou détruites. Enfin après si c’est un cloud nul vous êtes jamais à l’abri mais bon, Google ou Dropbox ont quand même déjà fait leur preuve si vous voulez mon avis.

Si vous n’avez pas confiance dans les clouds (ce qui peut arriver, je ne juge pas), il existe aussi une méthode plus rapide qui consiste à utiliser un programme de sauvegarde gratuit (genre Saft Backup ou Backupchain). Certains de ces programmes peuvent même cloner les fichiers du disque dur défaillant et les placer sur un nouveau disque dur fonctionnel, bref, ça peut toujours être utile quand on a des données importantes.

Acheter un SSD

Les disques durs semi-conducteurs (SSD) n’ont pas de pièces mobiles comme un disque dur mécanique, vous n’entendrez donc pas un disque dur SSD défaillant comme vous pourriez l’entendre avec un disque dur qui tourne (mécanique quoi).

En plus d’être silencieux ces disque dur sont plus rapides qu’un disque physique classique. Sans parler des SSD m.2 qui mangent les deux en termes de vitesse.

Défragmenter le disque

Pour les disques durs mécaniques, et uniquement mécaniques, j’insiste bien là-dessus :

Sachez qu’un disque dur fragmenté produit de plus en plus de bruit. Du coup en le défragmentant, vous devriez observer une nette amélioration au niveau du bruit, il existe plein de logiciels gratuits pour prolonger la durée de vie de votre disque dur qui font aussi défragmentation.
S’ils sont très bruyants, ça ne va pas forcément résoudre le problème, mais au moins, vous aurez essayé. Et surtout, n’essayez pas de défragmenter un disque dur SSD, ça risquerait de plus l’abîmer qu’autre chose, car il se défragmente déjà en continu lorsque vous l’utilisez.

Bien que cela ne soit pas courant, il est possible qu’un bruit de disque dur soit dû à un pilote de périphérique défectueux. Pour ça, allez sur touslesdrivers et laissez opérer la magie, avec un peu de chance ça aura résolu votre problème.

S’ils sont très bruyants, ça ne va pas forcément résoudre le problème, mais au moins, vous aurez essayé. Et surtout n’essayez pas de défragmenter un disque dur SSD, ça risquerait de plus l’abîmer qu’autre chose, car il se défragmente déjà en continu lorsque vous l’utilisez.

 

Quel type de panne pour un disque dur externe ?

Plusieurs situations peuvent conduire à la réparation et la récupération de fichiers sur un support endommagé. Qu’il soit interne ou externe, le disque dur est doté de parties mécaniques. Ces dernières sont très sensibles à de nombreux facteurs : vibrations, chutes, inondation, variations de température, etc.

Lorsqu’on parle de pannes de ce type de support, l’on peut les classifier en trois types : la panne logique, la panne électronique et la panne mécanique.

La panne logique

La panne logique est la moins grave de toutes les pannes de disque dur externe. Le système de stockage fonctionne généralement de manière normale, mais vous n’arrivez pas à accéder à vos données.

Cette panne est habituellement causée par la présence de virus dans le logiciel, un formatage accidentel excessif, des logiciels malveillants, un partitionnement, une suppression inopinée des fichiers, etc.

La panne électronique

Dans le cas d’une panne électronique, le disque est inerte et n’émet aucun bruit.  Cette panne est fréquemment causée par une tension électrique anormalement élevée ou par la défaillance d’un composant électronique.

Son d’un disque dur fonctionnel :

 

La panne mécanique (traitement en salle blanche)

En ce qui concerne la panne mécanique d’un disque dur interne, elle survient lorsque le support est soumis à :

  • des chocs
  • des chutes
  • de fortes variations de température
  • l’usure
  • l’inondation ou l’incendie, etc.

Voici les sons symptomatiques de la panne mécanique :

Têtes défectueuses

Taux de réussite de 70%

Sons du plus courant au moins courant

 

Il se manifeste par des claquements (aller-retour du bras de la tête de lecture) ou des bips.

 

Tetes ne répondent pas

Taux de réussite de 60%

Il n’y a pas de déplacement des têtes et le moteur s’arrête (Western digital).

Moteur coincé

Taux de réussite de 90%

Un bourdonnement ou un claquement provenant de votre disque dur peut indiquer un moteur de broche bloqué ou endommagé.

Plateau rayé

Taux de réussite de 30%

Ce sifflement aigu signale généralement des rayures sur le(s) plateau(x) du disque qui empêchent les têtes de lecture/écriture de traiter les données stockées.

Plateau brisé

Taux de réussite de 0%

Le plateau de verre à éclater en morceaux. Dans ce cas, toutes les fonctionnalités mécaniques de l’appareil sont endommagées.